fbpx
=

FAQs

Consultez notre FAQ complète pour obtenir les dernières informations sur les conditions d'éligibilité, le processus de candidature, les paiements et bien plus encore.

Bienvenue dans notre centre d'assistance



J’ai été sélectionné par un employeur en tant que stagiaire. Quels documents devrai-je soumettre pour la demande de stage et une fois le stage commencé? 

Avant l’embauche, votre employeur vous demandera de remplir le formulaire d’information du participant (FIP). Ceci est utilisé pour garantir que vous êtes admissible à participer et à des fins de rapport. Durant votre stage vous devrez remplir :

  •  un rapport de mi-stage, à la mi-parcours du stage
  • un rapport de fin de stage, à la fin du stage

J’ai déjà participé à un stage dans le cadre de la Stratégie emploi et compétences jeunesse (SECJ). Puis-je de nouveau être stagiaire?

Les stages de la SECJ sont financés par divers programmes de ministères fédéraux. Vous pouvez bénéficier d’un autre stage de la SECJ uniquement si celui-ci est financé par le programme d’un autre ministère fédéral. Autrement dit, si vous avez déjà été embauché par un organisme prestataire offrant les programmes Horizons Sciences, Emplois verts dans les ressources naturelles ou Compétences numériques pour les jeunes, vous ne pouvez pas être embauché dans un stage financé par ce programme.

Vous vous demandez si cette mesure s’applique ou non à vous? Communiquez avec nous.

Je suis étudiant international et j’ai un permis de travail. Suis-je admissible pour postuler à un stage?

Non. Malheureusement, les personnes en attente de leur résidence permanente ou de leur statut de réfugié, ainsi que celles qui détiennent un visa de visiteur temporaire, un visa d’étudiant ou un visa de travail, ne peuvent pas participer. Les citoyens canadiens, les résidents permanents ou les personnes ayant obtenu le statut de réfugié au Canada peuvent postuler à un stage dans le cadre du programme Lancement de carrière. La protection des réfugiés doit être conférée en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés.

Si le stagiaire a 30 ans au début de son stage, sera-t-il admissible au programme Lancement de carrière? 

Oui. Les stagiaires qualifiés doivent être âgés de 30 ans ou moins au début de leur stage.

Comment définissez-vous le sous-emploi? 

Une personne est considérée comme sous-employée lorsqu’elle occupe un poste demandant un niveau de scolarité inférieur à celui qu’elle possède ou occupe un poste à temps partiel. Le chômage est également inclus dans cette catégorie.

Que signifient des études postsecondaires?

Les études postsecondaires sont offertes par des établissements publics et privés reconnus par le gouvernement et qui ont l’autorité d’accorder des attestations d’études par leur gouvernement provincial ou territorial. Voici la définition de Statistique Canada :

On entend par études postsecondaires celles dont le plus haut niveau de scolarité atteint correspond aux grades suivants : certificat ou diplôme d’apprenti ou d’une école de métiers (incluant les centres de formation professionnelle); certificat ou diplôme d’un collège, d’un cégep ou d’un autre établissement d’enseignement non universitaire; certificat ou diplôme universitaire inférieur au baccalauréat; grade universitaire (baccalauréat; certificat ou diplôme universitaire supérieur au baccalauréat; diplôme en médecine, en art dentaire, en médecine vétérinaire ou en optométrie; maîtrise; doctorat acquis).

Je suis en train de faire une demande de résidence permanente. Suis-je admissible au programme Lancement de carrière?

Malheureusement, les personnes en attente de leur résidence permanente ou de leur statut de réfugié, et celles ayant en poche un visa de visiteur temporaire, un visa d’étudiant ou un visa de travail ne peuvent pas participer à ce programme.

Les citoyens canadiens, les résidents permanents ou les personnes ayant obtenu le statut de réfugié au Canada sont admissibles au programme Lancement de carrière. Le statut de réfugié doit être conféré en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés