Internship

Software Developer

USUITE TECHNOLOGIES INC.


  Publié: May 6, 2021

  Emplacement: Saskatoon, Saskatchewan

  Programme de stages: Digital Tech

  Échelle salariale: $20,000 - $30,000

  Heures par semaine: 30

  Date de début: June 28, 2021

  Date de fin: October 18, 2021

Description de l'emploi

The intern would primarily work on developing new user-facing features and making reusable code and libraries for further development. Applicants are expected to have a strong willingness to take on new challenges and frameworks as well as be willing to accept feedback and fast iteration on learning new skills.

Devoirs et responsabilités

The intern would have the responsibilities of: developing new user-facing features, creating reusable code and libraries for future use, ensure the technical feasibility of UI/UX designs, and collaborate with the sales, marketing, and design teams.

Connaissances et compétences

The preferred skills for this position include a knowledge of: Javascript/Typescript, React, HTML and CSS Basic knowledge, React native, Node.js, GraphQL, SQL/Postgres, Basic Relational Database Knowledge.

Éducation requise

Bachelor Degree in Computer Science is strongly recommended

  Comment s'inscrire

S'il vous plaît envoyer un courriel admin@u-suite.com pour postuler au poste ci-dessus.

Pour postuler, envoyez votre CV à admin@u-suite.com.

Que disent les gens à propos de Lancement de carrière?

Nos stagiaires et nos employeurs partagent leur expérience de première main.

Voir tous les témoignages
Quote marker image

Gareth Gransaull occupe le poste de directeur adjoint chez Re_Generation, dont le siège se trouve en Ontario. Ce stage s’inscrit dans le cadre du programme ImpAct, financé par Emploi et Développement social Canada. Il est rendu possible grâce à Stages lancement de carrière. Dans le cadre de cette expérience, Gareth Gransaull a bénéficié d’une immense liberté créative. Il a ainsi piloté le développement de plusieurs projets d’envergure et supervisé la gestion de 18 bénévoles et membres du personnel à temps partiel. Il a participé au renouvellement stratégique de l’image de marque et au lancement d’un site Web inédit où l’on trouve un vaste éventail de nouveaux outils d’autonomisation des jeunes. Gareth Gransaull a apprécié ses fonctions de chef de file pour mener à bien des initiatives à fort impact. Il est reconnaissant d’avoir eu l’occasion de travailler sur des projets de son choix visant un changement systémique. Pendant son stage, Gareth Gransaull a supervisé une campagne stratégique destinée aux législateurs clés pour réglementer des finances durables au Canada; colancé et cogéré une autre campagne stratégique de repositionnement de la marque; rédigé intégralement une « boîte à outils de transition » de 150 pages à l’intention des entreprises (et des activistes dans les entreprises). Objectif : inciter ceux-ci à adopter des initiatives sociales et environnementales plus ambitieuses. Il a également contribué à l’élargissement de l’équipe qui compte désormais 20 personnes au total, et a participé à la gestion d’ensemble en partenariat avec le directeur général, Maxime Lakat. Le financement lui a permis de mobiliser des ressources et de métamorphoser sa passion pour en faire une profession à temps plein. Grâce au stage, il a constitué un réseau étendu et tissé des relations. Pourtant, la barre était haute : Gareth Gransaull avait déjà géré d’autres organismes auparavant, mais jamais aussi grand que celui-ci, avec des difficultés bien particulières. Mais il a relevé le défi, conçu une marque, impliqué plus de monde dans la valorisation du potentiel de l’organisation et obtenu le soutien de la communauté pour créer ensemble une vision commune.


Questions d'entretien
  1. Parlez-nous d’une tâche ou d’un défi que vous avez dû surmonter au travail.
    • Re_Generation, regroupement bénévole, s’est doté d’un objectif ambitieux : étendre ses activités et en multiplier les retombées. Nous venons de lancer un nouveau site Web et sommes en train de constituer une équipe de défense des intérêts du public. Bâtir et diriger un organisme aurait pu sembler une activité écrasante pour quelqu’un comme moi à un poste de gestion. Mais j’ai relevé le défi : j’ai conçu une marque, impliqué plus de monde dans la valorisation du potentiel de l’organisme et obtenu le soutien de la communauté pour créer ensemble une vision commune.
  2. Auriez-vous un conseil à offrir aux employeurs concernant l’intégration des stagiaires?
    • Les recrues ou les stagiaires doivent sentir qu’ils font partie du groupe, de l’équipe. C’est essentiel. Comme stagiaire, on n’a pas toujours l’impression d’être à sa place dans un nouvel emploi; les tâches peuvent sembler banales. Les dirigeants (ou les gestionnaires) doivent rallier tout le monde à une vision commune, favoriser le mentorat et le perfectionnement. Veiller à l’insertion du stagiaire, le valoriser, c’est la pierre angulaire du processus d’intégration.
  3. Le stage a-t-il facilité la transition entre les études et la vie professionnelle?
    • Les fonds de Stages lancement de carrière m’ont permis de changer de registre : je ne travaillais plus pour un organisme, je créais l’organisme. Le stage m’a donné l’occasion de constituer un réseau étendu et de tisser des relations. Lorsque les possibilités sont infinies, on a la liberté de réaliser beaucoup de choses, ce qui nous a aidés à monter une équipe et un organisme ,et à les faire prospérer. La barre était haute : nous avons agi comme des entrepreneurs, même si l’organisme est à but non lucratif. J’ai géré d’autres organismes auparavant, mais jamais aussi grand que celui-ci, avec des difficultés bien particulières.
  4. Dans quelle mesure le milieu de travail ou l’équipe sont-ils inclusifs?
    • Nous n’avons ménagé aucun effort pour créer une équipe inclusive. Les membres et les bénévoles doivent signer un contrat de valeurs. Une personne gère la coordination de la décolonisation. Elle veille au maintien de l’ouverture et de l’honnêteté du milieu de travail, garantissant ainsi que chacune, chacun sera entendu. Cette personne s’assure que les programmes et les projets opérationnels reflètent la diversité. L’équipe se compose de différents profils, un excellent moyen de mettre en commun des points de vue variés et d’apprendre les uns des autres. Une équipe ou un lieu de travail inclusif, c’est un facteur clé pour servir le public le plus largement possible.
  5. Quelles compétences avez-vous développées dans votre milieu de travail?
    • J’ai réussi à tisser des relations, à constituer un vaste réseau. Ce volet s'avère essentiel pour la réputation d’un organisme jeunesse à vocation sociale. Ça marche et nous réseautons avec d’autres organismes, des groupes de réflexion, etc. avec lesquels nous avons collaboré.
    • J’ai également appris à superviser des équipes individuelles et multiples, et à assurer leur cohésion. En un mot, je jongle entre de multiples projets, mon travail relève de l’équilibrisme.
    • Sur le plan personnel, j’ai acquis plus de confiance en moi grâce aux échanges d’idées. J’ai compris qu’il y a une demande pour le travail de Re_Generation. J’ai découvert que ma voix compte et l’utilité de mon point de vue.
  6. Quelles seront les retombées du travail accompli pendant votre stage à Re_Generation pour la communauté?
    • Les activités de Re_Generation produiront un effet positif sur la communauté dans les trois grands domaines suivants :
      • Re_penser l’école : changer les programmes d’études et collaborer avec le corps enseignant pour mieux comprendre les enjeux contemporains.
      • Re_convertir les carrières : coopérer de manière interdisciplinaire; beaucoup de monde favorise une culture axée sur le prestige.
      • Re_modéliser les entreprises : aider les gens à lutter pour leur cause dans l’organisme, procéder à des transitions équitables et justes, mettre de l’avant une vision éthique. Dans ce contexte, nous nous sommes dotés d’une équipe de défense des politiques et d’un mécanisme de réglementation pour soutenir le secteur.
    • Le site Web propose une série de ressources et d’outils intéressants. (https://www.re-generation.ca/fr/home-fr/)
  7. De quelle façon le programme Stages lancement de carrière vous a-t-il encouragé à commencer votre carrière ou à la faire progresser?
    • Le programme Stages lancement de carrière a contribué à transformer mon loisir en vocation. Le financement m’a permis de mobiliser des ressources et de métamorphoser ma passion pour en faire une profession à temps plein. C’est une expérience incroyable jusqu’à présent, surtout depuis six mois : la réponse de la communauté est immense.

Gareth Gransaull
Re_Generation (anciennement Conseil canadien de la jeunesse en gestion pour le développement durable)


Quelques-uns de nos employeurs fantastiques que nous avons aidés

Notre financement leur permet de contribuer à remédier aux pénuries de main-d’œuvre, à diversifier leur personnel et à renforcer leur secteur.

Commencer